Pour faire suite à mes billets précédents, et cette fois faire bref, j’ai consigné l’état de mes recherches sur les photographies de J. M. Cañellas dans une petite base de données, accessible à l’adresse suivante :
www.PhotographieDesArtistes.com

Celle-ci recense les clichés aujourd’hui connus (de moi) du photographe. Je la complèterai au fur et à mesure de mes découvertes.

Je me suis concentré sur la production parisienne de Cañellas en repartant du travail effectué par le Musée de l'Empordà et par Fourquier[1] et en y ajoutant le résultat de mes propres recherches. J’ai délibérément exclu de cette base les photographies prises lors de son séjour en Catalogne durant l’hiver 1888-1889, et connues sous le nom d’Album Rubaudonadeu. Ces dernières ont déjà fait l’objet d’un recensement très complet qu’on peut découvrir sur l’entrepôt numérique Regira de Gérone

Dans cette base, chaque photographie est accompagnée d’une petite notice où j’ai synthétisé les informations disponibles. Chaque photographie est également accompagnée de sa reproduction sous forme numérique lorsque cettte dernière est attestée en ligne.

Les photographies répertoriées peuvent être recherchées selon diverses modalités. Une petite présentation des options disponibles est consultable ici.

Je suis bien entendu preneur de tout commentaire et de toute suggestion concernant ces données. Ceux-ci peuvent m’être adressés via ma page contact.

Notes & références

[1] Anna Capella, Jaume Santaló, Josep Maria Cañellas, Reus 1856-París 1902 : photographie des artistes, Figueres : Museu Empordà ; [Sant Lluís, Menorca] : Triangle Postals, 2005.
Alain Fourquier (Josep Maria Cañellas (1856 – 1902), Premier photographe de l’instantané à Paris, Paris, Au bibliophile parisien, 2008).
[↖Retour]

Mots-clés

Josep Maria Cañellas, photographies, 1885-1902, Paris.

Lac Baïkal. Février 2008.